Comité scientifique

> English

Le Comité scientifique statue sur les compétitions des Projets de recherche en collaboration et les grands ateliers et conférences et fait des recommandations sur le financement au Conseil d’administration. Le comité est présidé par la Directrice ou le Directeur de l’INCASS et consiste d’éminents statisticiens, qui sont normalement de l’extérieur du pays. PIMS, Fields et CRM ont chacun le droit de nommer un membre de ce comité.

Amy Braverman (mandat se termine en 2021)

Amy Braverman

Amy Braverman est statisticienne principale au Jet Propulsion Laboratory en Pasadena, Californie. Elle a reçu son doctorat de statistique de l’Université de Californie, Los Angeles (UCLA), sa maîtrise en mathématique de UCLA et son baccalauréat en économie du Swarthmore College, Swarthmore, PA, en 1982.

Ses intérêts de recherche portent sur les approches théoriques de l’information pour l’analyse des jeux de données massifs, les méthodes de fusion de données pour la combinaison de données hétérogènes, spatiales et spatio-temporelles ainsi que les méthodes statistiques pour l’évaluation et le diagnostic des modèles climatiques, surtout lorsqu’on les compare aux données d’observation. Amy met l’accent sur l’utilisation de données de télédétection et a conçu et analysé des nouveaux produits de données « Level 3 » pour MISR et pour d’autres missions de la NASA.

Daniela Calvetti (mandat se termine en 2022)

Daniela Calvetti est professeure James Wood Williamson au Département de mathématiques, mathématiques appliquées et statistique à l’Université Case Western, ancienne membre du Simons Foundation, gagnante du Mather Spotlight Prize for Women’s Scholarship et conférencière plénière à la SIAM Conference on Uncertainty Quantification. Ses intérêts de recherche portent sur l’analyse numérique, l’informatique scientifique, les problèmes inverses informatiques et statistiques ainsi que les applications médicales.

Merlise Clyde (mandat se termine en 2022)

Merlise Clyde est professeure au Département de science statistique à l’Université Duke. Elle est membre de l’ASA, ancienne présidente de la International Society of Bayesian Analysis et gagnante de la International Society of Bayesian Statistics Zellner Medal. Ses intérêts de recherche portent sur les solutions bayésiennes aux problèmes liés à la sélection et des caractéristiques et des variables, la sélection et prévision des modèles utilisant un ensemble de modèles pour représenter l’incertitude du modèle avec une moyenne de modèles bayésiens mettant l’accent sur les choix et les calculs antérieurs.

Donald Estep (Président du Comité scientifique)

Don Estep

Donald Estep est Directeur scientifique de l’INCASS. Il s’est récemment joint au Département de statistique et actuariat comme Chaire de recherche du Canada sur la probabilité informatique et la quantification de l’incertitude à l’Université Simon Fraser, provenant du Département de statistique à l’Université d’État du Colorado où il était directeur du département, professeur émérite et chercheur interdisciplinaire à l’Université d’État du Colorado. Ses intérêts de recherche portent sur la quantification de l’incertitude de modèles complexes en physique, les problèmes inverses stochastiques, le calcul adaptif et la modélisation des systèmes multi-échelles. Avec ses collaborateurs, il a élaboré une approche systématique à l’estimation a posteriori d’erreurs pour les simulations des systèmes complexes, des méthodes numériques efficaces pour la quantification de l’incertitude de modèles complexes en physique, ainsi que la théorie et les solutions de problèmes inverses des paramètres stochastiques des modèles physiques. L’écologie, science des matériaux, la détection des trous noirs, la modélisation de la réaction de fusion, l’analyse des combustibles nucléaires, la prévision des ondes d’ouragan, l’écoulement en milieu poreux et la diffusion électromagnétique comprennent ses intérêts d’application. Ses recherches ont été appuyées par plusieurs organismes gouvernementaux et laboratoires nationaux.

Don a siégé aux plusieurs comités consultatifs scientifiques pour la U.S. National Science Foundation, le Ministère de l’énergie et le comité externe d’examen CISE des Sandia National Laboratories et a été coauteur de divers rapports. Il a été président (fondateur) du SIAM Activity Group on Uncertainty Quantification, corédacteur en chef (fondateur) du SIAM/ASA Journal on Uncertainty Quantification et représentant de SIAM au Conseil de direction de SAMSI. Parmi les distinctions qui lui ont été décernées figurent le titre de Fellow of the Society for Industrial and Applied Mathematics, le prix Computational and Mathematical Methods in Sciences and Engineering (CMMSE) et le professorat Chalmers Jubilee du Chalmers University of Technology.

Marina Vannucci (mandat se termine en 2021)

Marina Vannucci

Marina Vannucci a reçu son baccalauréat en mathématiques en 1992 et son doctorat en statistique en 1996, les deux de l’Université de Florence, Italie. Avant de rejoindre l’Université Rice en 2007, elle était chercheuse à l’Université du Kent à Canterbury, Royaume-Uni pendant 1996-1998. En 1998 s’est jointe au Département de statistique à l’Université Texas A&M comme professeure adjointe. Elle est devenue professeure associée en 2003 et professeure titulaire en 2005. Elle est actuellement Professeure Noah Harding de statistique et directrice du département à l’Université Rice et occupe une poste au Département de biostatistique au UT MD Anderson Cancer Center.

Marina s’intéresse au développement des modèles statistiques pour les problèmes complexes. Sa recherche méthodologique s’est concentrée en particulier sur la théorie et la pratique des techniques de sélection de variables bayésiennes ainsi que sur le développement des modèles statistiques et graphiques d’ondelettes. Elle a développé des méthodologies qui s’appliquent à la chimiométrie, la génomique à haut débit et la neuroimagerie. Marina a publié plus de 130 rapports de recherche, a corédigé 3 livres et a été invitée à présenter ses travaux plus de 170 fois. Depuis 1998, elle a supervisé 21 étudiants de troisième cycle et 8 stagiaires postdoctoraux.

Marina a reçu le prix NSF CAREER en 2001 et le prix Mitchell de la International Society for Bayesian Analysis en 2003. Elle est membre élue de l’Institut international de statistique (ISI) depuis 2007, de la Société américaine de statistique (ASA) depuis 2006, de l’Institut de statistique mathématique depuis 2009, l’American Association for the Advancement of Science depuis 2012 et l’International Society for Bayesian Analysis (ISBA) depuis 2014. En 2018, elle était présidente de ISBA. Elle a siégé aux comités de rédaction de plusieurs journaux et a était la rédactrice-en-chef du journal Bayesian Analysis, la publication phare de ISBA de 2013 à 2015.

Naisyin Wang (mandat se termine en 2022)

Naisyin Wang

Naisyin Wang est professeure au Département de statistique à l’Université de Michigan. Avant de se joindre à l’Université de Michigan, elle était membre de la faculté à l’Université Texas A&M pendant 18 ans. Ses intérêts de recherche portent sur les méthodes de groupage par modèles, les modèles d’effets mixtes, les erreurs de mesures et les problèmes de données manquantes, les modèles non- et semiparametriques et les applications en biologie et médecine.

Naisyin a reçu son doctorat de l’Université Cornell. Elle est membre de l’Association américaine pour l’avancement des sciences (AAAS), membre de la Société américaine de statistique (ASA), membre de l’Institut de statistique mathématique (IMS) et membre élue de l’Institut international de statistique (ISI). Elle a siégé au International Biometric Society (IBS) Eastern North American Region (ENAR) Regional Committee (RECOM) et le conseil du IMS. Elle a été présidente de l’International Chinese Statistical Association (ICSA). Elle a aussi siégé comme co-rédactrice de Biometrics et Statistica Sinica.

Corina Constantinescu (mandat se termine en 2023)

Corina Constantinescu

Corina Constantinescu est professeure de mathématiques et directrice de l’Institut de mathématiques financières et actuarielles du Département des sciences mathématiques de l’Université de Liverpool. Avant d’être universitaire, Corina a travaillé comme actuaire et a dirigé le service d’assurance-vie de l’une des premières compagnies d’assurance privées roumaines. Compte tenu de sa perspective pratique, nombre de ses articles sont publiés dans des revues d’actuariat, mais elle publie également dans des revues de probabilité appliquée. 

Elle est rédactrice associée de plusieurs revues actuarielles et fait partie de l’équipe de publicité de la Bernoulli Society for Mathematical Statistics and Probability. Depuis 2013, avec la professeure Severine Arnold de HEC Lausanne, elle organise les conférences PARTY pour jeunes chercheurs (unil.ch/party). Depuis 2018, elle enseigne et encadre régulièrement des étudiants de maitrise du réseau de l’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS). 

Son expertise porte sur les méthodes analytiques qui permettent de dériver des résultats exacts ou asymptotiques pour les probabilités de ruine, avec des hypothèses à queue légère ou lourde dans des modèles complexes de risque d’assurance. Plus récemment, elle s’intéresse à la tarification équitable de l’assurance lorsque le genre n’est pas considéré comme un facteur, ainsi que l’inclusion financière, en particulier la tarification équitable et la réglementation des pratiques de microfinance et de micro-assurance.

Josée Dupuis (mandat se termine en 2023)

Josée Dupuis

Josée Dupuis est professeure et titulaire de la chaire de biostatistique à l’École de santé publique de l’Université de Boston. Elle a précédemment occupé un poste de professeure à l’Université Northwestern et un poste de généticienne statisticienne principale à Genome Therapeutics Corporation, une petite société de biotechnologie. Elle possède une vaste expérience dans le développement et l’application de méthodes pour les études d’association à l’échelle du génome, l’étude des interactions gène-environnement, la méta-analyse génétique, l’analyse de variants rares et l’analyse des données omiques, avec un accent particulier sur le développement de nouvelles approches statistiques pour l’analyse des données génétiques recueillies sur de grandes familles. Elle participe à l’étude Framingham Heart Study et à de multiples consortiums internationaux, collaborant à des projets visant à identifier les gènes influençant les caractéristiques liées au diabète, les caractéristiques de la fonction pulmonaire et la maladie d’Alzheimer. Elle est membre de l’American Statistical Association (ASA) et de l’American Association for the Advancement of Science (AAAS), et a été présidente de l’International Genetic Epidemiology Society. Elle a récemment reçu le prix de leadership de l’International Genetic Epidemiology pour ses contributions substantielles au domaine et ses services à la Société, ainsi que le prix de mentorat de l’American Society of Human Genetics en 2020. Elle est rédactrice en chef adjointe des revues Biostatistics et Annals of Applied Statistics.

Sujit Ghosh (mandat se termine en 2023)

Sujit Ghosh

Le professeur Sujit Kumar Ghosh est actuellement professeur au Département de statistique de l’Université d’État de Caroline du Nord (NCSU) à Raleigh, NC, États-Unis. Il a plus de 25 ans d’expérience dans la réalisation, l’application, l’évaluation et la documentation d’analyses statistiques de données biomédicales et environnementales. Il a été codirecteur des programmes d’études supérieures en statistique à la NCSU, gérant plus de 150 étudiants par an entre 2010 et 2013, et directeur de projet d’un programme de formation pour les étudiants de premier cycle financé par la NSF entre 2007 et 2013. Il a occupé le poste de directeur de programme de la Division des sciences mathématiques (DMS) au sein de la Direction des sciences mathématiques et physiques (MPS) de la NSF en 2013-2014. Il a également été directeur adjoint du Statistical and Applied Mathematical Sciences Institute (SAMSI) de 2014 à 2017.

Le professeur Ghosh participe activement à l’enseignement, à la supervision et au mentorat des étudiants diplômés. Il a supervisé plus de 35 étudiants diplômés de doctorat et 5 boursiers postdoctoraux. Il a reçu le prix de mentorat Cavell Brownie du NCSU Statistics en 2014. Il a également été enquêteur et consultant en statistique pour plus de 40 projets de recherche différents financés par diverses grandes entreprises privées et agences fédérales (par exemple, BAYER, CDC, GSK, MERCK, NIH, NISS, NSF, SAS, U.S.EPA, USDA-NASS, etc.) Le professeur Ghosh a publié plus de 120 articles dans des revues à comité de lecture dans divers domaines de la statistique, avec des applications en sciences biomédicales et environnementales, en économétrie et en ingénierie. Le professeur Ghosh a été régulièrement invité par des institutions et des organisateurs de conférences à présenter des exposés. Ces dernières années, le professeur Ghosh a contribué de manière significative au développement de modèles statistiques et de méthodologies associées pour divers problèmes inférentiels soumis à une contrainte de forme. En 2016, le professeur Ghosh a été invité à présenter la prestigieuse série de conférences Helen Barton en sciences mathématiques à l’Université de Caroline du Nord à Greensboro, où il a donné une série de trois conférences sur l’inférence statistique soumise à une contrainte de forme. Le professeur Ghosh a reçu le prix du jeune chercheur de l’International Indian Statistical Association (IISA) en 2008 ; il a été élu membre de l’American Statistical Association (ASA) en 2009 et président du chapitre de Caroline du Nord de l’ASA en 2013, ainsi que président de l’IISA en 2017. Il a également reçu le titre de docteur honoraire en statistique de l’université Thammasat (Thaïlande) en 2015.

https://ci.lib.ncsu.edu/profiles/sghosh2

Bin Yu (mandat se termine en 2023)

Bin Yu

Bin Yu est professeure distinguée du chancelier et deuxième présidente de la classe 1936 aux Départements de statistique et de génie électrique et informatique à UC Berkeley. Elle dirige le groupe Yu, qui se compose de 15 à 20 étudiants et postdoctorants des Départements de statistique et de génie électrique et informatique. Elle a reçu une formation de statisticienne, mais ses recherches vont au-delà du domaine de la statistique. Avec son groupe, elle a tiré parti de nouveaux développements informatiques pour résoudre d’importants problèmes scientifiques, en combinant de nouvelles approches d’apprentissage statistique automatique avec l’expertise de ses nombreux collaborateurs dans les domaines des neurosciences, de la génomique et de la médecine de précision.

Elle et son équipe développent une théorie pertinente pour comprendre les forêts aléatoires et l’apprentissage profond afin d’éclairer et de guider la pratique. Elle est membre de l’Académie nationale des sciences des États-Unis et de l’Académie américaine des arts et des sciences. Elle est présidente sortante de l’Institut de statistique mathématique (IMS), boursière Guggenheim, conférencière Tukey Memorial de la Bernoulli Society, conférencière Rietz de l’IMS et lauréate du prix E. L. Scott de la COPSS. Elle est membre du comité de rédaction de Proceedings of National Academy of Sciences (PNAS) et du comité consultatif scientifique du UK Turing Institute for Data Science and AI.

Comments are closed.