Conseil d’administration

> English

Le Conseil d’administration a la responsabilité de superviser tous les activités et les affaires de l’INCASS, y compris l’approbation des nominations de la Direction ainsi que la prestation de conseils sur la planification stratégique et la gouvernance. Le Conseil se réunit deux fois par an, en décembre et au temps de l’Assemblée générale annuelle, habituellement à la fin de mai ou au début de juin. Les membres votants du Conseil d’administration sont des représentants des communautés intervenants et scientifiques. L’élection du Conseil d’administration prend lieu à l’Assemblée générale annuelle.

Michael Boehnke (membre non désigné, mandat se termine en 2020)

Michael Boehnke

Michael Boehnke est professeur universitaire distingué Richard G. Cornell de biostatistique ainsi que Directeur du Center for Statistical Genetics and Genome Science Training à l’Université de Michigan. Ses recherches portent sur le développement et l’application des concepts statistiques et des méthodes d’analyse de la génétique humaine, l’accent étant mis sur l’identification de variantes génétiques qui prédisposent aux maladies et caractéristiques humaines. Il est chercheur principal de l’étude FUSION de la génétique de diabète de type 2 (T2D), président du comité de direction du consortium de séquençage du génome multiethnique T2D-GENES, et chercheur principal du projet Accelerating Medicines Partnership T2D Knowledge Portal, le projet du séquençage du trouble bipolaire BRIDGES et le projet de séquençage de schizophrénie et bipolaire InPSYght. Il est membre de l’Académie nationale de médecine, de la Société américaine de statistique et l’Association américaine pour l’avancement des sciences.

Charmaine Dean (membre non désignée, mandat se termine en 2019)

Charmaine Dean

Charmaine Dean

Charmaine Dean est vice-présidente recherche à l’Université de Waterloo. Charmaine a obtenu son doctorat de l’Université de Waterloo en 1988. Elle a été présidente de la Société statistique du Canada en 2007 et présidente de la Société biométrique internationale (la région ouest de l’Amérique du Nord). Elle a siégé comme présidente du Groupe de biostatistique de la Société statistique du Canada et a donné onze ans de service au Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada y compris deux ans comme présidente du Comité de sélection des subventions pour les sciences statistiques et un comme présidente du Comité du Programme de suppléments d’accélération à la découverte pour les sciences mathématiques et physiques. Elle a servi comme présidente du NIH Biostatistics Grant Review Panel ; au Conseil consultatif des sciences de la santé de la Fondation Michael Smith ainsi que divers jurys de sélection pour la fondation ; au Conseil d’administration de l’Institut du Pacifique pour les sciences mathématiques ; au Conseil consultatif scientifique de la Station de recherche internationale de Banff ; et comme membre du Collège des examinateurs du Conseil britannique de recherche en ingénierie et en sciences physiques. Elle est membre du Collège des examinateurs de MITACS et du Collège d’examinateurs du Programme de Chaires de recherche du Canada. Elle est rédactrice adjointe de Biometrics, de Environmetrics et de Statistics in Biosciences, et rédactrice en chef de Spatial and Spatio-temporal Epidemiology. Elle a reçu le prix CRM-SSC en 2003 ; a été nommée membre de la Société américaine de statistique en 2007 ; a reçu l’University of Waterloo Alumni Achievement Medal en 2007 ; a été nommée membre de l’Association américaine pour l’avancement des sciences en 2010 ; et a reçu le prix de le haut-commissariat canadien de Trinité-et-Tobago en 2012.

Mark Girolami (membre non désigné, mandat se termine en 2021)

Mark Girolami

Mark Girolami occupe la chaire de statistique au Département de mathématiques à l’Imperial College London où il est aussi professeur d’informatique au Département de l’informatique. Il est professeur adjoint de statististique à l’Université de Warwick et directeur de programme à l’Institut Alan Turing où il était un des directeurs exécutifs fondateurs. Il est membre de la Royal Society of Edinburgh et a obtenu le Royal Society – Wolfson Research Merit Award. Mark est chercheur universitaire du EPSRC depuis 2007 et en 2018, il est honoré du titre de Royal Academy of Engineering Research Chair in Data Centric Engineering. Ses recherches portent sur les applications de statistique mathématique et informatique y compris l’apprentissage machine.

Arvind Gupta (Vice-président du Conseil d’administration, mandat se termine en 2019)

Arvind Gupta

Arvind Gupta

Arvind Gupta est professeur d’informatique à l’Université de Toronto. Il a été président et vice-chancelier de UBC ainsi que PDG et directeur scientifique de Mitacs Inc. Il est l’auteur de nombreux articles sur la génomique computationnelle ainsi que les stratégies nationales d’innovation et de croissance industrielle.

Arvind est bien connu comme entrepreneur social possédant un solide dossier d’initiatives pour améliorer la productivité et la compétitivité canadienne par le renforcement efficace de compétences des travailleurs par le biais des partenariats industriels et universitaires. Comme PDG de Mitacs Inc., il a connu un succès international pour l’imbrication des études supérieures avec les besoins commerciaux et socio-économiques en regroupant 60 universités avec plus de 1000 partenaires industriels.

Arvind avait joué un rôle déterminant dans la création de l’Institut du Pacifique pour les sciences mathématiques (PIMS) et de la Station de recherche internationale de Banff (BIRS). Il est membre senior de l’Institut Brookfield et agit à titre de conseiller au ministre de l’Innovation, Sciences et Développement économique. Il siège actuellement aux Conseils de l’Institut Fields (président), de l’India-Canada Research Centre of Excellence (IC-IMPACTS), BIRS et Simtrec.

Joan Hu (représentante des membres institutionnels, mandat se termine en 2020)

Joan Hu

Joan Hu a reçu son doctorat en statistique à l’Université de Waterloo en 1995 sous la supervision de Jerry Lawless. Elle était professeure à l’Université de Memphis (1998-2003) et professeure adjointe au St. Jude Children’s Research Hospital (2000-2003), suite à ses expériences de recherche à Santé Canada et à Harvard School of Public Health. Elle a rejoint le Département de statistique et science actuarielle de l’Université Simon Fraser en 2003 où elle est actuellement professeure de statistique.

Joan a obtenu un supplément d’accélération à la découverte du CRSNG (2016-2019), une bourse du Programme d’appui aux professeurs universitaires du CRSNG (2003-2008), le prix Frank-Wilcoxon de 1998 (conjointement avec JF Lawless) et le prix Pierre-Robillard de 1996. Elle est membre de la Société américaine de statistique et membre élue de l’Institut international de statistique. Elle a siégé aux comités de rédaction du Canadian Journal of Statistics (2010-2012), Lifetime Data Analysis (2010-présent), Statistical Papers (2011-2016) et Statistics in Biosciences (2009-présent). Elle a été membre du Comité sur les femmes en statistique (2015-2018), la présidente du Groupe de biostatistique (2013-2014) et représentante régionale pour l’Alberta-Colombie-Britannique-Yukon sur le Conseil d’administration (2011-2012) de la Société statistique du Canada, ainsi que membre du Conseil d’administration de l’International Chinese Statistical Association (2010-2012) et membre du Comité d’examen de l’éducation pour le prix du gouvernement de Chine pour les étudiants autofinancés à l’étranger (2007-2012).

Paul Kovacs (membre non désigné, mandat se termine en 2019)

Paul Kovacs

Paul Kovacs

Paul Kovacs est professeur adjoint de recherche en économie ainsi que fondateur et directeur exécutif de l’Institut de prévention des sinistres catastrophiques à l’Université Western. Il est aussi PDG de la Société d’indemnisation en matière d’assurances (SIMA). Paul est auteur collaborateur du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat depuis 1996. Ce Groupe a gagné le Prix Nobel de la paix de 2007 « pour leurs efforts à rassembler et disséminer une meilleure connaissance sur les changements climatiques induit par l’être humain ». Il est une première autorité canadienne dans les domaines de l’assurance et du changement climatique. Il a été auteur collaborateur à plusieurs rapports internationaux et canadiens sur la réduction de risques de pertes causées par les tremblements de terre, les inondations et les vents violents. Il a écrit plus de 200 publications et articles et il est un fervent défenseur de l’assurance, de la résistance aux catastrophes et de l’adaptation aux extrêmes climatiques.
Paul a travaillé au secteur privé, public et dans le milieu universitaire. Il est co-président du Groupe de travail sur l’infrastructure et le logement de la tribune canadienne d’adaptation. Il est co-président du Groupe de travail sur les sciences et la technologie de la tribune canadienne de la réduction des risques de catastrophes. Paul est aussi membre de plusieurs conseils et comité consultatifs. Il est un fier papa et mari, avec une collection croissante de nœuds papillons.

Alexandre Leblanc (membre non désigné, mandat se termine en 2019)

Alexandre Leblanc

Alexandre Leblanc

Alexandre Leblanc est Directeur adjoint régional de l’INCASS pour Manitoba et Saskatchewan.  Il a effectué ses études de doctorat à l’Université de Montréal. Il est professeur agrégé au Department of Statistics de l’University of Manitoba à Winnipeg, auquel il s’est joint en 2003. Ses principaux intérêts de recherche se concentrent sur les méthodes non-paramétriques d’estimation de fonctions, fréquentistes et bayésiennes, incluant les méthodes adaptatives, la robustesse, les propriétés asymptotiques et lois limites. Récemment, il a aussi commencé à s’intéresser à des méthodes non-paramétriques d’estimation basées sur des arguments combinatoires et divers concepts de profondeur pour des données multivariées et des courbes. Il est membre de la Société statistique du Canada (SSC) depuis 2001 et a servi dans plusieurs de ses comités au cours des années. En particulier, il a siégé sur le comité du bilinguisme, le comité des congrès et le comité de la recherche. Il a été représentant régional (élu) au sein du conseil d’administration de la SSC (pour deux mandats, 2009-2011 et 2013-2015) et a été président du comité scientifique pour le congrès annuel 2012 de la société à Guelph. Au sein de l’Institut canadien des sciences statistiques (INCASS), il représente le Manitoba et la Saskatchewan à titre de directeur adjoint régional.

Adrian Levy (membre non désigné, mandat se termine en 2019)

Adrian Levy

Adrian Levy

Adrian R. Levy, Ph. D., est chef du département d’épidémiologie et de santé communautaire de l’Université de Dalhousie où il exerce également en tant que professeur. Il est chercheur principal désigné de l’unité SOUTIEN de la stratégie de recherche axée sur le patient des Maritimes. Il est l’auteur de plus de 130 publications avec comité de lecture et coéditeur des manuels Springer consacrés à la recherche en services de santé, spécifiquement la recherche comparative sur l’efficacité et la recherche sur les données et les mesures. Ses activités universitaires touchent à la recherche en services de santé, notamment les mesures et la valeur, l’évaluation de la technologie de la santé, la pharmaco-épidémiologie, la qualité de vie et l’accès aux soins de santé.

Farouk Nathoo (représentant des membres institutionnels, mandat se termine en 2021)

Farouk Nathoo

Farouk Nathoo a reçu son doctorat en statistique à l’Université Simon Fraser en 2006 sous la supervision de Charmaine Dean. Il s’est joint au Département de mathématiques et statistique à l’Université de Victoria en 2006. Il est actuellement professeur associé et chaire de recherche du Canada de niveau 2 en biostatistique pour les données spatiales et en haute dimension. Ses intérêts de recherche portent sur les méthodes bayésiennes, les données en haute dimension, les calculs statistiques, la statistique de neuroimagerie et l’apprentissage machine.

Farouk est actuellement un des chefs du Projet de recherche en collaboration INCASS : « Analyse conjointe de données de la neuroimagerie : problèmes en grande dimension, modèles spatiotemporels et calculs », une équipe de science statistique avec trois sites (UVic, UAlberta, Guelph/McMaster), concentré sur l’élaboration de nouvelles méthodes pour l’analyse commune des données génétiques et de neuroimagerie. Farouk siège présentement au Groupe d’évaluation de mathématiques et statistiques du CRSNG (GE-1508, 2016-2019) ainsi que le conseil de rédaction de La revue canadienne de statistique. Il a été membre des comités organisateurs de ces ateliers : The Seventh International Workshop on the Perspectives on High-Dimensional Data Analysis, CMAT à Guanajuato (Mexique) en juin 2017 ; Organization for Human Brain Mapping (OHBM) Annual Meeting à Vancouver en juin 2017 ; The Sixth International Workshop on the Perspectives on High-Dimensional Data Analysis, à l’Institut Fields en mai 2016 ; BIRS Workshop on Mathematical and Statistical Challenges in Neuroimaging Data Analysis en janvier 2016 ; Workshop on Applied Topology and High-Dimensional Data Analysis à l’Université de Victoria en août 2015 (coprésident du programme) ; International Workshop on the Perspectives on High-dimensional Data Analysis III à Vancouver en mai 2013 ; GEOMED 2011 a GeoMedical Systems and Spatial Statistics International Conference à Victoria en octobre 2011 (coprésident du programme).

Nancy Reid (Directrice de l’INCASS)

Nancy Reid

Nancy Reid

Nancy Reid est la directrice de l’INCASS.  Elle est professeure d’université et titulaire d’une chaire de recherche du Canada en méthodologie statistique à l’Université de Toronto. Elle s’intéresse à la statistique théorique, à l’inférence de la vraisemblance et à la planification d’expériences. En collaboration avec ses collègues, elle a mis au point des méthodes asymptotiques d’ordre supérieur, à la fois pour des applications et pour étudier les aspects théoriques des fondements de l’inférence, notamment l’interface entre les méthodes bayésiennes et fréquentistes. Elle s’intéresse à divers domaines de fond, dont l’inférence dans les études à grande échelle, l’épidémiologie environnementale et la physique des hautes énergies.

Elle a siégé aux comités consultatifs scientifiques du Programme national sur les structures de données complexes, du Centre de recherches mathématiques (CRM), du Fields Institute for Research in the Mathematical Sciences, du Pacific Institute for Mathematical Sciences et de la Station de recherche internationale de Banff. De 2010 à 2012, elle a présidé le Comité directeur du Plan à long terme pour les sciences mathématiques et statistiques, plan publié en décembre 2012.

Elle a présidé la Société statistique du Canada et l’Institut de statistique mathématique (IMS) et a siégé au Conseil du CRSNG. Elle est membre de la Société royale du Canada, fellow de l’American Academy of Arts and Sciences, de l’IMS et de l’Association des statisticiens américains. Elle est récipiendaire du Prix Krieger-Nelson de la Société mathématique du Canada et de la Médaille d’or de la Société statistique du Canada.

Claudia Tebaldi (membre non désignée, mandat se termine en 2021)

Claudia Tebaldi

Claudia Tebaldi travaille comme scientifique du projet à la Section de la recherche sur les changements climatiques du Climate and Global Dynamics Laboratory au CNRA depuis octobre 2013 ainsi que conseillère scientifique principale au Climate Central Inc. Elle a obtenu un doctorat en statistique de l’Université Duke et de 1997 à 2007 a été stagiaire postdoctorale et ensuite scientifique du projet au CNRA. De 2008 à 2013 elle a travaillé comme chercheure scientifique pour Climate Central, une organisation de recherche et communication.

Ses recherches portent sur l’analyse et la caractérisation statistique des projections des changements climatiques et leurs incertitudes, déduits de modèles climatiques, étendant des impacts sur le système climatique physique, avec un intérêt particulier à la caractérisation des changements des extrêmes, au impacts sur le système humain et naturel y compris les rendements agricoles, les ressources hydriques et la santé. Elle s’intéresse aussi à la détection des changements observés et leurs attributions aux influences anthropiques. Ella a été une auteure principale du WG1 du GIEC AR5, chapitre 12, Projections à long terme, Engagements et irréversibilités, ainsi que auteure principale du AR6, chapitre 12, Informations climatiques pour les impacts régionaux et les évaluations des risques. Elle est membre du comité scientifique directeur du Groupe international ad hoc de détection et d’attribution et a participé aux examens et aux comité consultatifs de plusieurs programmes de changements climatiques nationaux et internationaux, y compris le UK Hadley Center Science Review Group, le UK Climate Projection (UKCP18) Peer Review Panel, le US National Research Council Board on Atmospheric Science and Climate et le WCRP Working Group on Coupled Models.

Mary Thompson (membre non désignée, mandat se termine en 2019)

Mary Thompson

Mary Thompson

Mary Thompson est actuellement Directrice adjointe régionale de l’INCASS pour l’Ontario après avoir été Directrice scientifique de 2012 à 2015.  Elle est professeure émérite au Département de statistique et d’actuariat de l’Université de Waterloo. Elle est titulaire d’un baccalauréat de l’Université de Toronto et d’une maîtrise et d’un doctorat de l’Université de Illinois. Ces dernières années, elle s’est intéressée à l’analyse des données d’enquêtes complexes, aux méthodes statistiques en sciences sociales, ainsi qu’à l’organisation de la collecte de données pour la recherche en santé publique. Elle a collaboré à divers projets concernant la propagation de la maladie dans les réseaux de contact et l’analyse spatiale des influences environnementales sur le comportement sanitaire. Elle a été membre du Comité consultatif des méthodes statistiques de Statistique Canada. Elle a présidé la Société statistique du Canada en 2003-2004. Elle est récipiendaire de la Médaille d’or de la Société statistique du Canada (2003), du Prix Waksberg (2008), du Prix Elizabeth L. Scott (2010) et du Prix Lise-Manchester (2012). Elle a été élue membre de la Société royale du Canada en 2006.

Wesley Yung (Président du Conseil d’administration, mandat se termine en 2020)

Wesley Yung

Wesley Yung

Wesley Yung est directeur de la Division des méthodes d’enquêtes auprès des entreprises à Statistique Canada. Il est titulaire d’un baccalauréat en sciences et d’une maîtrise en sciences, tous deux en statistique, de l’Université Dalhousie et d’un doctorat en statistique de l’Université Carleton. Il possède plus de 25 années d’expérience à Statistique Canada et a pris part à tous les volets des enquêtes-ménages et des enquêtes-entreprises. Ses domaines de recherche portent notamment sur l’estimation de la variance, sur l’intégration des données administratives aux enquêtes et sur la collecte.

Comments are closed.