Conseil d’administration

> English

Le Conseil d’administration a la responsabilité de superviser tous les activités et les affaires de l’INCASS, y compris l’approbation des nominations de la Direction ainsi que la prestation de conseils sur la planification stratégique et la gouvernance. Le Conseil se réunit deux fois par an, en décembre et au temps de l’Assemblée générale annuelle, habituellement à la fin de mai ou au début de juin. Les membres votants du Conseil d’administration sont des représentants des communautés intervenants et scientifiques. L’élection du Conseil d’administration prend lieu à l’Assemblée générale annuelle.

Donald Estep (Directeur scientifique de l’INCASS)

Don Estep

Donald Estep est Directeur scientifique de l’INCASS. Il s’est récemment joint au Département de statistique et actuariat à l’Université Simon Fraser, provenant du Département de statistique à l’Université d’État du Colorado où il était directeur du département, professeur émérite et chercheur interdisciplinaire à l’Université d’État du Colorado. Ses intérêts de recherche portent sur la quantification de l’incertitude de modèles complexes en physique, les problèmes inverses stochastiques, le calcul adaptif et la modélisation des systèmes multi-échelles. Avec ses collaborateurs, il a élaboré une approche systématique à l’estimation a posteriori d’erreurs pour les simulations des systèmes complexes, des méthodes numériques efficaces pour la quantification de l’incertitude de modèles complexes en physique, ainsi que la théorie et les solutions de problèmes inverses des paramètres stochastiques des modèles physiques. L’écologie, science des matériaux, la détection des trous noirs, la modélisation de la réaction de fusion, l’analyse des combustibles nucléaires, la prévision des ondes d’ouragan, l’écoulement en milieu poreux et la diffusion électromagnétique comprennent ses intérêts d’application. Ses recherches ont été appuyées par plusieurs organismes gouvernementaux et laboratoires nationaux.

Don a siégé aux plusieurs comités consultatifs scientifiques pour la U.S. National Science Foundation, le Ministère de l’énergie et le comité externe d’examen CISE des Sandia National Laboratories et a été coauteur de divers rapports. Il a été président (fondateur) du SIAM Activity Group on Uncertainty Quantification, corédacteur en chef (fondateur) du SIAM/ASA Journal on Uncertainty Quantification et représentant de SIAM au Conseil de direction de SAMSI. Parmi les distinctions qui lui ont été décernées figurent le titre de Fellow of the Society for Industrial and Applied Mathematics, le prix Computational and Mathematical Methods in Sciences and Engineering (CMMSE) et le professorat Chalmers Jubilee du Chalmers University of Technology.

Mark Girolami (membre non désigné, mandat se termine en 2021)

Mark Girolami

Mark Girolami occupe la chaire de statistique au Département de mathématiques à l’Imperial College London où il est aussi professeur d’informatique au Département de l’informatique. Il est professeur adjoint de statististique à l’Université de Warwick et directeur de programme à l’Institut Alan Turing où il était un des directeurs exécutifs fondateurs. Il est membre de la Royal Society of Edinburgh et a obtenu le Royal Society – Wolfson Research Merit Award. Mark est chercheur universitaire du EPSRC depuis 2007 et en 2018, il est honoré du titre de Royal Academy of Engineering Research Chair in Data Centric Engineering. Ses recherches portent sur les applications de statistique mathématique et informatique y compris l’apprentissage machine.

Tim Hesterberg (membre non désigné, mandat se termine en 2023)

Tim Hesterberg

Tim Hesterberg est scientifique de données principal à Google. Auparavant, il a travaillé au Insightful (S-PLUS), au Collège Franklin et Marshall et au Pacific Gas & Electric Co. Il a reçu son doctorat en statistique de l’Université Stanford, sous Brad Efron, et il est membre du American Statistical Association. Il est auteur de l’ensemble pour R « Resample », le Chihara et Hesterberg « Mathematical Statistics with Resampling and R » (2018) et « What Teachers Should Know about the Bootstrap : Resampling in the Undergraduate Statistics Curriculum » du American Statistician de 2015.

Karen Kopciuk (membre non désignée, mandat se termine en 2023)

Karen Kopciuk

Karen Kopciuk est chercheuse scientifique au Département de la recherche de l’épidemiologie et prévention du cancer du Alberta Health Services et professeure associée adjointe à l’Université de Calgary (UC) au Département de mathématiques et statistique et au Département de l’oncologie et des services de santé communautaire (CHS). Elle est chef de la Foundations Division composé de la biostatistique, l’épidemiologie et de la formation médicale au département CHS ainsi que membre de la direction du Centre de biostatistique de l’UC. Karen a siégé à plusieurs rôles à la Société statistique du Canada, y compris présidente du Groupe biostatistique, membre du Conseil d’administration représentant AB/BC/YT, co-présidente des Arrangements locaux pour le Congrès annuel 2019 ainsi que membre de plusieurs comités. La fondation du Rocky Mountain Data Science Network (RMDSN) en 2017 a été co-mené par Karen et son collègue de l’UC Rob Deardon ainsi que John Braun de l’Université de la Colombie-Britannique – Okanagan. RMDSN est un Centre de collaboration en sciences de la santé (CCSS) de l’INCASS et encourage activement les collaborations de recherches interdisciplinaires et les possibilités de l’entraînement pour les étudiants de cycles supérieurs au cours des trois dernières années. Les recherches de Karen portent sur les modèles de durées de vie et méthodes de sélection de variables avec applications en génétique et au cancer.

Paul Kovacs (membre non désigné, mandat se termine en 2022)

Paul Kovacs
Paul Kovacs

Paul Kovacs est professeur adjoint de recherche en économie ainsi que fondateur et directeur exécutif de l’Institut de prévention des sinistres catastrophiques à l’Université Western. Il est aussi PDG de la Société d’indemnisation en matière d’assurances (SIMA). Paul est auteur collaborateur du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat depuis 1996. Ce Groupe a gagné le Prix Nobel de la paix de 2007 « pour leurs efforts à rassembler et disséminer une meilleure connaissance sur les changements climatiques induit par l’être humain ». Il est une première autorité canadienne dans les domaines de l’assurance et du changement climatique. Il a été auteur collaborateur à plusieurs rapports internationaux et canadiens sur la réduction de risques de pertes causées par les tremblements de terre, les inondations et les vents violents. Il a écrit plus de 200 publications et articles et il est un fervent défenseur de l’assurance, de la résistance aux catastrophes et de l’adaptation aux extrêmes climatiques.
Paul a travaillé au secteur privé, public et dans le milieu universitaire. Il est co-président du Groupe de travail sur l’infrastructure et le logement de la tribune canadienne d’adaptation. Il est co-président du Groupe de travail sur les sciences et la technologie de la tribune canadienne de la réduction des risques de catastrophes. Paul est aussi membre de plusieurs conseils et comité consultatifs. Il est un fier papa et mari, avec une collection croissante de nœuds papillons.

Adrian Levy (membre non désigné, mandat se termine en 2022)

Adrian Levy
Adrian Levy

Adrian R. Levy, Ph. D., est chef du département d’épidémiologie et de santé communautaire de l’Université de Dalhousie où il exerce également en tant que professeur. Il est chercheur principal désigné de l’unité SOUTIEN de la stratégie de recherche axée sur le patient des Maritimes. Il est l’auteur de plus de 130 publications avec comité de lecture et coéditeur des manuels Springer consacrés à la recherche en services de santé, spécifiquement la recherche comparative sur l’efficacité et la recherche sur les données et les mesures. Ses activités universitaires touchent à la recherche en services de santé, notamment les mesures et la valeur, l’évaluation de la technologie de la santé, la pharmaco-épidémiologie, la qualité de vie et l’accès aux soins de santé.

Shili Lin (membre non désignée, mandat se termine en 2023)

Shili Lin

Shili Lin est professeure de statistique à l’Université Ohio State (OSU) et co-directrice de Computational Health and Life Sciences Community of Practice in the Translational Data Analytics Institute de OSU. Ses intérêts de recherche portent sur le développement des méthodes statistiques pour les études de l’association génétique, l’épidémiologie génétique, la génomique et l’épigénomique du cancer, la métagénomique et la bioinformatique. En plus des travaux méthodologiques, elle a collaboré avec des chercheurs aux divers domaines à étudier un nombre de maladies complexes, y compris le cancer, la sclérose en plaques et l’épilepsie des caniches.

Shili a siégé à divers titres à la communauté statistique. Pendant son mandat de Présidente du 2018 Caucus for Women in Statistics (CWS), elle a travaillé avec la Société américaine de statistique (ASA) pour établir la journée annuelle Florence Nightingale, un événement pour encourager les élèves du secondaire à poursuivre les possibilités de formation et de carrière en statistique et en science des données. Elle a aussi siégé aux comités de rédaction pour plusieurs journaux, y compris actuellement comme rédactrice adjointe de Biometrics et ancienne rédactrice adjointe du Journal of the American Statistical Association. Elle a été membre permanente aux Secteurs d’étude de l’Institut national de la santé, y compris Méthodes biostatistiques et Plan de recherche. Elle est membre élue de l’Institut international de statistique, membre de l’ASA et membre de l’Association américaine pour l’avancement des sciences.

Lisa Lix (membre non désignée, mandat se termine en 2022)

Lisa Lix

Lisa Lix, doctorat en statistique, est professeure et Chaire de recherche du Canada (niveau II) au Département des sciences de la santé communautaire du Max Rady College of Medicine à l’Université du Manitoba, directrice du Plateforme de la science des données au George and Fay Yee Centre for Healthcare Innovation, et scientifique principale au Manitoba Centre for Health Policy à l’Université du Manitoba. Ses intérêts de recherche portent sur la méthodologie de recherche sur les services de santé, la qualité des bases de données administratives sur la santé, l’analyse des mesures répétées et des données longitudinales, ainsi que les méthodes statistiques robustes pour les résultats déclarés par les patients. Lisa siège comme présidente du Comité de sciences de la santé de l’INCASS et dirige le Centre de collaboration en sciences de la santé du Manitoba co-financé de l’INCASS. Lisa s’est activement impliquée dans plusieurs postes à la Société statistique du Canada depuis 2005 y compris présidente du Groupe de biostatistique en 2010 et présidente du Comité des programmes scientifiques de l’année 2019. En plus, son engagement auprès de la Société américaine de statistique comprend un mandat de présidente du programme pour le Groupe de statistique de politique de santé et au Comité scientifique de la Conférence internationale de statistique de politique de santé.

Farouk Nathoo (membre non désigné, mandat se termine en 2021)

Farouk Nathoo

Farouk Nathoo a reçu son doctorat en statistique à l’Université Simon Fraser en 2006 sous la supervision de Charmaine Dean. Il s’est joint au Département de mathématiques et statistique à l’Université de Victoria en 2006. Il est actuellement professeur associé et chaire de recherche du Canada de niveau 2 en biostatistique pour les données spatiales et en haute dimension. Ses intérêts de recherche portent sur les méthodes bayésiennes, les données en haute dimension, les calculs statistiques, la statistique de neuroimagerie et l’apprentissage machine.

Farouk est actuellement un des chefs du Projet de recherche en collaboration INCASS : « Analyse conjointe de données de la neuroimagerie : problèmes en grande dimension, modèles spatiotemporels et calculs », une équipe de science statistique avec trois sites (UVic, UAlberta, Guelph/McMaster), concentré sur l’élaboration de nouvelles méthodes pour l’analyse commune des données génétiques et de neuroimagerie. Farouk siège présentement au Groupe d’évaluation de mathématiques et statistiques du CRSNG (GE-1508, 2016-2019) ainsi que le conseil de rédaction de La revue canadienne de statistique. Il a été membre des comités organisateurs de ces ateliers : The Seventh International Workshop on the Perspectives on High-Dimensional Data Analysis, CMAT à Guanajuato (Mexique) en juin 2017 ; Organization for Human Brain Mapping (OHBM) Annual Meeting à Vancouver en juin 2017 ; The Sixth International Workshop on the Perspectives on High-Dimensional Data Analysis, à l’Institut Fields en mai 2016 ; BIRS Workshop on Mathematical and Statistical Challenges in Neuroimaging Data Analysis en janvier 2016 ; Workshop on Applied Topology and High-Dimensional Data Analysis à l’Université de Victoria en août 2015 (coprésident du programme) ; International Workshop on the Perspectives on High-dimensional Data Analysis III à Vancouver en mai 2013 ; GEOMED 2011 a GeoMedical Systems and Spatial Statistics International Conference à Victoria en octobre 2011 (coprésident du programme).

Eric Rancourt (membre non désigné, mandat se termine en 2023)

Eric Rancourt

Eric Rancourt est Directeur Général de la division Méthodes statistiques moderne et Science des données pour Statistique Canada. Pendant ses 30 ans au Statistique Canada, il a occupé différentes postes, y compris Directeur Général de la division Gestion stratégique des données, Directeur de la division Coopération internationale, Directeur de la division Planification d’entreprise, Chef des recherches, Directeur de production de la revue Techniques d’enquête ainsi que chercheur. Ses domaines de travail principaux comprennent la construction des processus scientifiques et des cadres de mesure, la traitement de la non-réponse, l’estimation, la collecte, la sauvegarde et l’utilisation des données administratives et alternatives aux programmes statistiques. Il a participé à plusieurs associations professionnelles et est membre élu de l’Institut international de statistique depuis 16 ans.

Nancy Reid (membre non désignée, mandat se termine en 2023)

Nancy Reid
Nancy Reid

Nancy Reid est l’ancienne directrice scientifique de l’INCASS.  Elle est professeure d’université et titulaire d’une chaire de recherche du Canada en méthodologie statistique à l’Université de Toronto. Elle s’intéresse à la statistique théorique, à l’inférence de la vraisemblance et à la planification d’expériences. En collaboration avec ses collègues, elle a mis au point des méthodes asymptotiques d’ordre supérieur, à la fois pour des applications et pour étudier les aspects théoriques des fondements de l’inférence, notamment l’interface entre les méthodes bayésiennes et fréquentistes. Elle s’intéresse à divers domaines de fond, dont l’inférence dans les études à grande échelle, l’épidémiologie environnementale et la physique des hautes énergies.

Elle a siégé aux comités consultatifs scientifiques du Programme national sur les structures de données complexes, du Centre de recherches mathématiques (CRM), du Fields Institute for Research in the Mathematical Sciences, du Pacific Institute for Mathematical Sciences et de la Station de recherche internationale de Banff. De 2010 à 2012, elle a présidé le Comité directeur du Plan à long terme pour les sciences mathématiques et statistiques, plan publié en décembre 2012.

Elle a présidé la Société statistique du Canada et l’Institut de statistique mathématique (IMS) et a siégé au Conseil du CRSNG. Elle est membre de la Société royale du Canada, fellow de l’American Academy of Arts and Sciences, de l’IMS et de l’Association des statisticiens américains. Elle est récipiendaire du Prix Krieger-Nelson de la Société mathématique du Canada et de la Médaille d’or de la Société statistique du Canada.

Laxmi Sushama (Présidente du Conseil d’administration, mandat se termine en 2022)

Laxmi Sushama

Laxmi Sushama est professeure au Département du génie civil et titulaire de la Chaire Trottier en durabilité du génie et de la conception à l’Université McGill. Elle a obtenu une Chaire de recherche du Canada (niveau II) en modélisation du climat régional, tirant partie de son expertise de recherche en génie hydrologique, génie des ressources en eau, science du climat et la modélisation régionale du système terrestre. Avec l’intégration des processus, des rétroactions et des interactions continent/atmosphères haute latitudes aux modèles du climat, ses recherches ont fortement influé les applications de modélisation du climat régional pour les régions froides. Ses travaux de recherche actuels portent sur les connexions de la securité climatique avec un accent particulier sur les milieux urbains, la résilience climatique de l’infrastructure et la durabilité en conception technique. Elle a mené plusieurs grands réseaux y compris le plus récent Réseau canadien pour l’étude des processus régionaux météorologiques et climatiques, financé par le CRSNG.

Xuebin Zhang (membre non-désigné, mandat se termine en 2023)

Xuebin Zhang

Xuebin Zhang est Chercheur scientifique – Chef de thème, Détection et analyse du changement climatique avec Environnement et changement climatique Canada. Il s’intéresse principalement aux changements climatiques passés et futurs ainsi que les causes du changement climatique. Un autre de ses intérêts de recherche porte sur les applications de l’analyse statistique à la recherche climatique. Il est animateur-auteur principal de la contribution du Working Group I au sixième Rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et auteur principal aux rapports d’évaluation précédents du GIEC. Il est co-président du Grand défi sur les phénomènes climatiques et météorologiques extrêmes du Programme de recherche mondial sur les changements climatiques. Il siège aussi comme président du comité directeur des International Meetings on Statistical Climatology.

Comments are closed.