Avancées en modèles espace-état des sciences halieutiques

> English

fishSensorHeader

Projet de recherche en collaboration 2014-2017

Ce projet comporte deux objectifs : (i) développer des méthodologies statistiquement rigoureuses d’usage générale de modèles espace-état (MEE) pour les sciences halieutiques, et (ii) démontrer l’utilité de ces nouvelles approches à résoudre des problèmes pressants en sciences halieutiques au Canada avec des études de cas soigneusement choisies. Ce faisant, l’équipe vise à faciliter l’adoption de ces nouvelles approches par Pêches et Océans Canada (MPO) et d’autres afin d’améliorer la gestion des pêcheries fondée sur la science. Pour le premier objectif, l’équipe :

  1. La mise au point des méthodologies statistiques de MEE utilisées en sciences halieutiques et la gestion halieutique qui permettent un processus d’observation et un processus statique/dynamique avec des erreurs et des mauvaises spécifications
  2. Le développement d’un mécanisme officiel de sélection des modèles qui pourra choisir de façon efficace parmi les MEEs candidats tenant compte nécessairement de la variabilité associée avec la mesure de critère du modèle elle-même
  3. Le développement des diagnostics pertinents de modèle qui permettent d’évaluer la qualité d’ajustement de modèle pour l’observation ainsi que le processus d’état. En pratique, les scientifiques d’évaluation des stocks et les gestionnaires des pêches ont besoin de savoir si leur avis est sensible aux autres hypothèses raisonnables.
  4. L’évaluation de la fiabilité de la méthode MEE, en termes d’exactitude et de précision pour la mesure des résultats de modèle, essentiels pour les pêches, en vue de développer une meilleure compréhension des exigences de matière de données et des limites des modèles.

Le chef de projet est Joanna Mills Flemming de Dalhousie University et parmi les statisticiens avec expertise en sciences halieutiques de cette équipe sont Noel Cadigan de l’Université Memorial de Terre-Neuve, David Campbell et Rick Routledge de l’Université Simon Fraser, Eva Cantoni de l’Université de Genève, Steven Cooke de l’Université Carleton, Daniel Duplisea de Pêches et Océans Canada, Chris Field et Boris Worm de l’Université Dalhousie, Scott Hinch de l’Université de la Colombie-Britannique, Aaron MacNeil de l’Institut australien des sciences marines, Anders Nielsen de l’Université Technique du Danemark, et Håvard Rue de l’Université norvégienne de sciences et de technologie.

Ateliers passés

1er atelier à l’Institut Fields, le 28-30 mai 2014
2e atelier à Dalhousie, le 17-19 juin 2015

Comments are closed.