Corrélats génétiques des sous-types de la maladie d’Alzheimer

> English
Cédric Beaulac (en haut à gauche), Faisal Beg (en haut à droite), Farouk Nathoo (en bas)

Lorsque Cédric Beaulac entamera sa bourse postdoctorale émérite de l’INCASS plus tard cette année, il travaillera à mieux identifier la prédisposition d’un individu à développer la maladie d’Alzheimer. Pour ce faire, Cédric compte combiner des outils d’inférence statistique existants avec l’apprentissage profond pour créer des modèles hybrides et des modèles statistiques/profonds basés sur des données empiriques et ainsi mieux comprendre l’interaction individualisée et complexe entre les marqueurs génétiques, les phénotypes de la maladie d’Alzheimer en neuro-imagerie et les mesures cliniques.

À propos de Cédric

Après avoir terminé sa maîtrise à l’Université du Québec à Montréal, Cédric Beaulac a obtenu une bourse d’études supérieures du Canada Alexander-Graham-Bell qui lui a permis de poursuivre un doctorat à l’Université de Toronto sous la supervision du professeur Jeffrey S. Rosenthal. Ses intérêts de recherche se situent à l’intersection des sciences statistiques et de l’apprentissage automatique. Dans le cadre de sa thèse, Cédric a développé une expertise dans les modèles graphiques probabilistes tels que les auto-encodeurs variationnels et les modèles espace-état. Il a étudié les fondements théoriques de ces modèles et développé de nouvelles architectures de modèles qu’il a utilisées pour résoudre des problèmes dans des domaines tels que l’analyse de survie et l’analyse d’images.

Récipiendaire d’une bourse postdoctorale émérite de l’INCASS, Cédric aura maintenant l’occasion de travailler sous la supervision du professeur Mizra Faisal Beg à l’Université Simon Fraser et du professeur Farouk Nathoo à l’Université de Victoria sur ce projet de neuro-imagerie.

« Ce projet est l’occasion parfaite de poursuivre le développement d’un programme de recherche en analyse d’images à l’aide de techniques issues des communautés des sciences statistiques et de l’apprentissage automatique », affirme Cédric. « Je suis impatient d’entamer ce programme postdoctoral. »

À propos des superviseurs

Farouk Nathoo est professeur et titulaire d’une Chaire de recherche du Canada de niveau 2 en biostatistique des données spatiales et de grande dimension. Son groupe de recherche travaille sur la modélisation et le calcul statistiques ainsi que sur les méthodes bayésiennes pour les données biomédicales, avec un accent sur les données spatiales et spatio-temporelles, et plus particulièrement sur l’analyse des données d’imagerie. Il a publié 43 articles et donné plus de 70 conférences invitées. Farouk a été membre du groupe d’évaluation par les pairs du CRSNG pour les mathématiques et la statistique. Il a coédité trois numéros spéciaux sur l’analyse des données de neuro-imagerie et l’analyse des données volumineuses. Il est actuellement rédacteur en chef adjoint de La revue canadienne de statistique et rédacteur thématique d’Entropy.

Faisal Beg est professeur à l’École d’ingénierie de l’Université Simon Fraser. Ses recherches portent sur l’anatomie computationnelle, l’enregistrement non rigide des images médicales, l’analyse des formes et l’atlas statistique des formes anatomiques, ainsi que sur les applications du calcul parallèle au calcul des images médicales.

Bourses postdoctorales émérites de l’INCASS

Ce programme offre une expérience de formation complète afin de préparer les boursiers postdoctoraux à réussir quelle que soit la carrière envisagée. Le stage postdoctoral émérite de l’INCASS inclura un projet de recherche substantiel en statistique ou en science des données inférentielle, une collaboration/interaction interdisciplinaire ou appliquée substantielle, une expérience en enseignement, au sens large, équivalente à un total de 1-2 cours sur deux ans et des possibilités de développement professionnel. Le stage de deux ans est assorti d’un salaire compétitif.

Cliquez ici pour en savoir plus.

Comments are closed.